Réveillé par le soleil se reflétant sur les murs blancs du couloir (faut que je pense a fermer la porte du bureau le samedi soir), j'me dis qu'il peut faire beau, et que c'est peut être la dernière occasion d'aller à la pêche.
Je sors donc du lit, fais un p'tit tour sur la terrasse pour voir si ça caille ou pas, beau soleil, pas de vent, un temps presque idéal pour faire trempette à mes leurres.

Suivant mon instinct légendaire, je me dirige vers le port autonome, bien décidé a sortir un brochet ou un aspe suicidaire. Arrivé au bord de l'eau, je suis accueilli par un troupeau de cygnes, et quelques Kayaks s'entrainant à faire cher les pêcheurs. Je lance 2/3 fois puis me décide a rejoindre la canal pour éviter d'esquiver les volatiles à plumes ou à rames.
La surpopulation des cygnes est du aux gens qui leur donnent du pain en pagailles, mais apparemment le kayakiste se nourri aussi de pain, il y en a de tout age est en grand quantité vis à vis de mes vagues souvenirs de l'époque ou je fréquentais plus assidument les rives Strasbourgeoises.
Je remonte vers la médiathèque, mais plus ça va, plus il y en a, jusqu'au moment ou je me trouve face à face avec le pourquoi du comment ! ! !

IMG_4239

Y'a une compétions organisait pas la "Fédération Françaises des Casses Kouilles", ce dimanche, le dimanche ou j'ai eu envie de pêcher...ils portent vraiment bien leur nom ceux la !!!

IMG_4238
IMG_4242

Après avoir quitté tout ce joli monde, je me suis retrouvé en ville ou je me suis vite rappelé que le marché de Noël avait ouvert ce samedi...appâtant tout un banc de touristes affamé de bredeles à 40€ le kilo et de vin chaud, qui m'ont vite encouragé a retourner au chaud avoir ma dernière douille de la saison 2009/10 en poche.

Je serai beaucoup plus assidu pour la saison 2010/11 (youpi)(big)